Ne perdez pas le fil ! ASV ? Cui cui La télé Game Sphere

En voilà un jeu qui a bien réussi à teaser les joueurs ! Développé par le studio Endnight Games, The Forest fait sa première apparition il y a un an, en mai 2013, sur Greenlight. Un concept intriguant, un trailer percutant, le public a très rapidement répondu présent et le jeu a su se faire de plus en plus attendre. Le voici désormais disponible en accès anticipé au prix de 14,99€ ! Vous aurez donc ici un aperçu de cette première version et non un test de The Forest car le jeu est évidemment loin d’être terminé. Est-ce que la version alpha de The Forest vaut le coup ou est-il préférable d’attendre ? On vous dit tout !

Un crash et tout commence

On pourrait dans les grandes lignes voir dans The Forest des similitudes avec la série Lost. Tout comme dans la série, le jeu débute par un crash d’avion. Vous êtes avec votre fils et, à moitié inconscient à cause de l’accident, vous voyez ce dernier se faire enlever par un homme assez étrange.

Ensuite, vous êtes seul… ou presque ! Car l’homme qui a enlevé votre fils n’est pas seul, vous allez rencontrer de nombreux énergumènes… Si vous vous demandez qui ils sont, c’est simple : des mutants cannibales. Donc… oui, il est préférable de les éviter !

Vous êtes donc ainsi perdu dans la forêt et il va falloir survivre ! La journée c’est plutôt calme : il y a quelques patrouilles de mutants mais l’intelligence artificielle n’est pas encore vraiment au point donc ils sont assez facile à éviter, la nuit en revanche ils sont déjà plus agressifs et en plus de cela il faudra batailler avec le froid !

 —–

La survie avant tout

Tout comme dans de nombreux jeux de survie, vous allez devoir manger, boire, faire des pièges, chasser, vous défendre, etc… The Forest ne déroge pas à la règle !

Les ressources de base sont des rondins, des bâtons et des feuilles… Même si on est dans une forêt, vous allez devoir user de votre hache pour les collecter.

  • Pour obtenir les feuilles, il suffit de taillader les petits bosquets.
  • Pour les bâtons, c’est sur des plantes un poil plus grandes qu’ils seront récoltés
  • et pour les rondins, c’est les arbres tout entiers qu’il va falloir abattre.

La recherche de ressources n’est pour le moment pas difficile, à part les trois citées précédemment, il y en a d’autres qui se trouvent dans des valises tombées de l’avion ou alors sur les cadavres de vos ennemis. Mais en soi, rien ne force l’exploration et c’est bien dommage !

Après la pluie, le beau temps !

Bien sûr, il y a des animaux et vous allez devoir chasser pour vous nourrir ! Cependant… l’IA des animaux est assez… particulière. A aucun moment ils ne chercheront à vous fuir ! Un lapin ? Avancez vers lui, essayez de le taillader, il ne vous dira rien.

Mais, la palme de l’IA revient à la mouette ! La mouette aime bien un petit bateau en bord de plage. Elle aime tellement ce bateau que si vous en tuez une, une nouvelle viendra prendre la relève… A ce rythme, les mouettes s’amoncellent comme si de rien n’était…

Elles ont l'air de l'aimer ce bateau !

... peut-être un peu trop ?

Les animaux ne vous feront aucun mal, par contre les mutants, c’est déjà une autre paire de manches ! Si un seul déformé s’en prend à vous, le combat ne sera pas trop difficile. A chaque coup le mutant va reculer et il suffira de le spammer avec un bon rythme. Par contre, s’ils s’en prennent à vous à plusieurs, c’est la mort assurée. Cet aspect est peut-être assumé par les développeurs, mais il est actuellement beaucoup trop punitif et on n’a vraiment aucune chance de s’en sortir. A voir si ça tient la route avec les futures mises à jour !

On craft, on craft !

Alors, on fait quoi avec toutes les ressources qu’on collecte ? Du craft ! Le craft est un élément de gameplay primordial dans The Forest. Il y a deux types de crafts :

Ceux présents dans votre livre de craft (qui s’apparentent plus à des constructions) : ils sont à sélectionner puis à placer à l’endroit de votre choix (même si vous n’avez pas les prérequis).

Un abris placé ! Il ne reste plus qu'à le construire avec les matériaux requis.

Ensuite, il vous faudra réunir les prérequis et les ajouter à votre construction. Les rondins de bois sont les ressources les plus compliquées à placer car on ne peut pas les stocker dans son inventaire, il faut les transporter directement vers votre construction.

Les abris seront les premières constructions à effectuer car ils vont permettront de sauvegarder ! Enfin… dans l’idéal ! La sauvegarde ne fonctionne pas dans cette première version.

—–

Il y a ensuite les crafts qui se font directement depuis votre inventaire. Une bouteille avec du tissu vous fera un cocktail Molotov ou encore un bâton avec une pierre vous donnera une petite massue.

Une map assez grande mais plutôt vide !

La map n’est pas générée aléatoirement. C’est une map fixe avec différents points de crash suivant votre partie. L’environnement est assez grand mais pas spécialement intéressant. Il y a quelques endroits qui attirent l’attention dans un premier temps (oooh, un bâteau ! ooohh un campement !), mais passée la surprise la forêt est assez triste et inanimée, il y a très peu d’animaux et ce n’est pas spécialement plaisant de s’y balader. D’ailleurs, alpha oblige, on aperçoit bien que certains lieux ont été plus travaillés que d’autres, quand on fouille bien on tombe sur des endroits assez vides et avec des bugs de collision.

On a parlé précédemment des mutants cannibales… Et même si vous n’en voyez pas un à tous les coins de rue, quelques constructions / effigies seront là pour rappeler leur présence. Et si vous êtes du genre aventurier, rendez-vous dans les grottes et vous y retrouverez les cadavres des 130 passagers qui étaient avec vous dans l’avion. Charmant !

Vous êtes sûr de vouloir entrer ?

Et l’ambiance alors ?

The Forest se décrit comme un « Survival Horror ». Et qui dit « Horror », dit ambiance… L’ambiance est un aspect primordial pour faire un bon jeu d’horreur. Que vaut The Forest sur ce point ?

Difficile de se prononcer pour le moment, on ne fait clairement pas le malin face aux mutants et lorsqu’on entend un bruit un peu bizarre, on regarde toujours autour de soi au cas où s’il n’y en a pas un qui va nous sauter dessus. On est ainsi toujours un peu à l’affût, d’autant plus la nuit ou dans la pénombre des cavernes ! Il y a quand même pour le moment beaucoup d’éléments sonores pour faire une véritable ambiance oppressante.

Je ne vais pas m’éterniser sur l’aspect sonore et graphique car le jeu est tout juste à son alpha. On retrouve donc une certaine inégalité avec des éléments assez travaillés et à l’inverse des textures assez dégueulasses.

Bonsoir madame !

Un risque de lassitude ?

La plus grande peur que j’ai concernant l’avenir de The Forest c’est un risque de lassitude ! L’alpha du jeu est en vente, donc je suis bien obligé d’en parler, actuellement le jeu ne vous tiendra pas en haleine bien longtemps. Il n’y a pas de système de progression, vous n’avez aucun but, bref, l’ennui va très rapidement taper à la porte ! 

Le jeu met en place des éléments qui peuvent amener à un aspect aventure en plus de la survie : notre fils a été enlevé, où est-il ? Qui sont ces mutants cannibales ? 130 passages dans l’avion, ils sont tous morts où il y a d’autres survivants ? Pourquoi l’avion s’est écrasé ? Tant de questions qui auront peut-être des réponses plus tard !

L’avenir de The Forest

La version testée ici est la toute première disponible sur Steam. Le jeu est en alpha et va donc avoir droit à son lot de mises à jour. Mais qu’est-ce que les développeurs nous promettent pour l’avenir ? On peut noter :

  • Beaucoup de nouveaux animaux (poissons, serpents, grenouilles, oiseaux, etc…)
  • De nouveaux pièges et moyens de chasser
  • Une meilleure IA
  • De nouvelles zones de jeu
  • Plus de craft
  • De nouvelles créatures
  • Une amélioration graphique
  • De nouveaux modes de jeu
  • Un coop !

Nul doute que dans un premier temps, et avec les retours des joueurs, le studio s’axera avant tout sur les multiples corrections de bugs. La date de la prochaine mise à jour est déjà connue, et ça sera pour le dimanche 15 juin à minuit.

Un petit bug !

En conclusion

Le jeu s’annonce assez bon mais il est pour le moment encore trop tôt pour véritablement avoir un avis dessus. Les bases sont là mais on en fait rapidement le tour, pour un jeu en alpha on ne va pas faire les étonnés. D’ailleurs, il y a pas mal de bugs assez gênants qui seront sûrement très rapidement réglés (comme l’impossibilité de sauvegarder ou encore certaines configurations sur lesquelles le jeu est injouable…).

Si vous voulez tester le jeu et encourager les développeurs, allez-y sinon vous risquez de rapidement vous lasser et on ne saurait vous conseiller d’attendre un peu ! Nous vous tiendrons bien sûr au courant des futures mises à jour.

Articles associés

The Forest s'offre un dernier trailer avant l'alpha
The Forest : Mise à jour 0.03
The Forest : mise à jour 0.04
The Forest accueille un mode coopération
Article prcedent jeu ind
Article suivant jeu ind

3 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. thomas
    8 juin 2014, 8 h 38 min

    salut heu le jeu est magnifique mais truffait de bug mais sinon super jeu
    mais j’espère que la resitence son diminuer sur les cannibale et un mode de jeu sans
    cannibale

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre
  2. 8 juin 2014, 17 h 47 min

    Un mode de jeu sans cannibales est en effet prévu, ainsi que de nombreux ajouts et certaines modifications. Il faudra être patient, le jeu en est à un stade très early.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre
  3. Artault Dany
    17 juin 2014, 0 h 05 min

    Salut . Avec la seconde mise à jour du 15 juin, on peut sauvegarder, pour ce qui est du reste ? Slt.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre

Laisser un commentaire