Twitter Game Sphere
Twitter Game Sphere
Youtube Game Sphere
Twitter Game Sphere
Twitter Game Sphere

Aperçu : Broforce

Broforce Aperçu : Broforce

Comme souvent désormais, nous vous proposons une vidéo de présentation afin d’accompagner nos aperçus et tests de façon à vous permettre d’avoir une vision plus large et imagée que ce que peut proposer un jeu en terme de graphismes, gameplay, etc … Broforce ne déroge pas bien évidemment pas à cette nouvelle habitude. Vous pourrez donc retrouver ladite vidéo en fin d’aperçu. 

—–

Aperçu : Broforce

Broforce est un jeu d’action plates-formes développé – à l’origine sous le nom Rambros – lors de la 23ème édition du Ludum Dare qui s’est déroulée en Avril 2012. Broforce est développé par le studio sud-africain Free Livesfondé pour l’occasion – et est composé de six personnes. Constatant le succès indéniable de leur compo – arrivée 7ème au classement général et 1er dans la catégorie « Fun » - le studio a alors décidé de reprendre Broforce pour le développer à plein temps. Ces derniers viennent de sortir leur « Brototype » en Avril dernier – soit un an après leur succès au Ludum Dare – nous avons donc pu y jouer afin de vous livrer nos impressions. Alors Broforce confirme t-il son potentiel ?

Eh bien oui, arrêtons toute de suite le suspense à deux sous, oui Broforce possède un sacré potentiel pour devenir un excellent titre. Mais développons un petit peu voulez-vous ?

Broforce 1 300x187 Aperçu : Broforce Broforce 2 300x187 Aperçu : Broforce

—–

Dans Broforce, vous incarnez aléatoirement un des onze personnages disponibles pour l’instant dans le prototype. Ces personnages sont un peu particuliers puisqu’ils sont à peu de chose près les Expendables du jeu vidéo. Parmi ces onze personnages vous pouvez donc retrouver des figures emblématiques de blockbusters d’action ou de série TV bien bad-ass telles que Rambo, Terminator, Alan « Dutch » Schaefer - Predator -, Col James Braddock – aka Chuck Norris dans Missing in Action -, Blade, J – Men in Black -, Judge Dredd, McGyver, Snake Plissken, John McClane – Die Hard –  ou encore Mister T.

Chacun de ces personnages dispose d’une attaque classique ainsi que d’un coup spécial. A la lecture du casting de Broforce vous vous êtes surement dit qu’ils ne feraient pas dans la dentelle et vous avez bien raison. Que cela soit à coup d’akimbos, de fusil, mitraillette, machine-gun, fusil à pompe, explosifs, épée, criquet ravageur ou encore lance-flamme, vous en prendrez plein les mirettes. Chaque personnage dispose donc d’une arme mais également d’un coup spécial qui se résume le plus souvent à un objet type grenade que l’on peut lancer à distance. Les personnages ont bien entendu chacun des caractéristiques particulières comme la hauteur du saut, la puissance de leur arme ou encore la vitesse de leurs déplacements.

En l’état, même s’ils se valent à peu de chose près tous, il existe néanmoins des déséquilibres notables qui font que les personnages ne sont pas tous égaux. Rien de bien affolant, surtout que ces déséquilibres laissent quand même le moins fortuné d’entre eux doté d’une puissance considérable comparé à vos adversaires.

Broforce 3 300x187 Aperçu : Broforce Broforce 4 300x187 Aperçu : Broforce

—–

Oui car en face, les ennemis ne seront pas les plus futés du monde. Dotés de probablement deux lignes de code pour leur IA, vos adversaires ne feront le poids face à vous que par leur grand nombre ou lors de vos moments d’inattention. Disons le tout de suite, Broforce ne brille bien évidemment pas par sa finesse, son gameplay aux petits oignons ou par la qualité de son histoire. Ça non ! A chaque début de partie vous êtes balancé dans un niveau sans explication, et vous avancez comme dans bon nombre de jeux de plates-formes de gauche à droite. Après avoir traversé tout le niveau vous arrivez face à une sorte de diablotin en costard cravate, le dégommez et vous échappez en hélico dans une explosion qui détruit toute le décor.

En effet, si Broforce brille bien par quelque chose, c’est par son fun immédiat. Afin de coller aux personnages de son casting, Free Lives a amputé son jeu de toute histoire, de toute narration pour simplement vous laisser de l’action pure, sans interruption. Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une véritable réussite. Si le gameplay ne se renouvelle pas tellement au fil de la dizaine de niveaux proposés dans le brototype, vous prenez tout de même énormément de plaisir à tout défoncer, à détruire la moindre parcelle de niveau – les environnements sont entièrement destructibles – ou à trouver la façon la plus vicieuse d’éliminer vos adversaires.

Au fil des niveaux sont éparpillés des otages enfermés dans des cages de métal. Il vous suffira de libérer la personne emprisonnée pour changer de personnage aléatoirement et gagner une vie supplémentaire en cas de dommage collatéral lors de vos assauts. Vous pouvez également trouver dans les niveaux des drapeaux américains à hisser pour activer un checkpoint, afin de ne pas tout vous retaper en cas de mort. Cependant ces checkpoints n’ont pas grande utilité puisque les niveaux sont de manière générale plutôt courts.

Broforce 6 Aperçu : Broforce

—–

Au niveau des environnements ça reste très peu diversifié, cependant comme nous avons à faire au prototype correspondant au début du jeu, on ne peut pas vraiment lui reprocher quoi que ce soit de ce côté là. Nous avons pu voir que de nouveaux environnements – notamment plus urbains – étaient prévus au programme avec la présence de buildings, de forces de polices, chiens (vous pouvez notamment voir tout ceci ici et ). Du point de vue graphique également, même si nous n’avons pas grand chose à dire concernant le pixel art – plutôt réussi au passage – il se murmure qu’une refonte de l’esthétique du jeu serait prévue. D’après quelques screenshots, ce lifting serait du même style que celui dont avait bénéficié Spelunky en 2010 sur Xbox 360.

Broforce New 300x168 Aperçu : Broforce Broforce 21 300x191 Aperçu : Broforce

—–

Nous souhaitions également vous parler du mode Co-op qui est disponible sur Broforce. Ce dernier vous permet de jouer en local jusqu’à quatre joueurs et n’apporte pas grand chose de plus si ce n’est le fun habituel des parties en multi, mais perd cependant un peu en lisibilité. Imaginez-vous le carnage que vous réalisez seul, et maintenant essayer de vous représenter ce que ça peut donner à 4. De quoi faire pâlir de jalousie les blockbusters hollywoodiens. D’après quelques informations et artworks distillés sur un forum du développeur, il semblerait que l’ajout d’un mode versus local – et en ligne ? – leur trotte dans la tête, sans qu’ils ne daignent officialiser la nouvelle. A prendre donc avec des pincettes je vous prie.

Une dernière chose, sachez qu’un mode Co-op en ligne est également en développement - toujours au stade d’alpha – mais souffre d’un certain manque de stabilité et de forte latence. Nous essaierons cependant de vous proposer une voire plusieurs vidéo afin de vous montrer à quoi ce mode ressemble. En bref, celui ci est identique au mode solo et co-op local, mais nous ne sommes pas à l’abri de surprises dans le futur.

Pour terminer, que dire de plus sur ce Broforce sinon que nous attendons beaucoup de ce titre et qui devrait très probablement à l’avenir s’imposer comme un véritable hit de par son humour corrosif et bourrin et son action frénétique. En tout cas, nous sommes conquis et en attendant de voir resurgir le rival de Broforce nommé Rambros (oui Broforce s’appelait Rambros avant, mais a du changer car le nom était déjà pris) actuellement développé par Paul Greasley, nous vous proposons d’essayer tout de suite ce jeu qui s’annonce très prometteur.

—–

Broforce – Présentation et Aperçu avec Gentlestorm et MauvaisVitrier

 


Sur le même thème :
Vidéo de présentation : Broforce
Broforce, Two Brothers & Viscera Cleanup Detail en précommande
Fournée Greenlit du 24 juillet : 14 nouveaux jeux
Broforce se munit d'un éditeur de niveau
Le multijoueur en ligne de Broforce enfin disponible


Le top jeu indé Iphone Le top jeu indé Iphone

Le top jeu indé Iphone