Ne perdez pas le fil ! ASV ? Cui cui La télé Game Sphere

A la base, McPixel est un jeu développé lors d’un Ludum Dare 21 par Sos. Le succès étant au rendez vous, il a décidé d’améliorer son titre et surtout d’y ajouter de nombreux tableaux. Complètement déjanté, McPixel est le Wario Ware du Point & Click.

Avant même de commencer à jouer, j’ai eu une assez belle surprise car un document PDF est fourni avec l’achat du jeu. Ce dernier est assez joli et fait un peu office de règle du jeu. C’est quelque chose qui n’est plus vraiment présent et c’est assez dommage, je salue donc l’initiative.

Une pizza aux champignons ?

Le principe du jeu est donc très simple. Vous êtes face à une situation, et vous avez 20 secondes pour empêcher une explosion. Pour se faire il faut cliquer au bon endroit. Vous pourrez avoir besoin que d’un seul clic, ou alors au maximum deux clics pour trouver la solution (prendre un objet et l’utiliser quelque part). C’est très simpliste et ça peut rappeler un certain Wario Ware, sauf qu’ici c’est des points & clics qui s’enchaînent.

Il y a un seul moyen de résoudre chaque tableau mais de nombreuses possibilités, se tromper n’est pas vraiment un problème car cela aboutira bien souvent à une situation assez comique.

Un arc en ciel sort de mes fesses… Normal !

C’est un principe accrocheur mais qui peut entraîner une certaine lassitude si vous jouez trop longtemps. Quand vous lancez le jeu, vous êtes prévenus : prenez des pauses lorsque vous jouez, de longues sessions de jeux peuvent détériorer l’expérience de jeu. Au moins vous êtes prévenus ! Si vous enchaînez les parties, vous allez rapidement être lassés par les gags et vous risquez de vouloir les écourter. Personnellement lorsque j’ai fais le mode histoire je ne faisais jamais plus de deux niveaux d’affilés.

Le mode histoire, pilier du jeu contient 4 chapitres divisés en 4 niveaux. Chaque niveau contient 6 tableaux, pour terminer un niveau une première fois, vous devrez tout simplement trouver les bonnes fins à chaque tableau. Pour le terminer à 100% vous devrez effectuer toutes les possibilités sur chaque tableau.

Le charme de ce jeu se trouve dans son humour omniprésent. Lorsqu’on effectue une action, on ne sait jamais vraiment ce qu’il va se passer. Très souvent décalé, vous serez amené à uriner sur un alien ou encore à sortir de l’anus d’un monstre… Mais non je blague !

En fait…
…Je blaguais pas ! 

En plus de cela, beaucoup de tableaux vous rappellerons des univers qui vont sont sûrement familier ! Les simpsons, la guerre des étoiles, Mario, Minecraft, Pokemon, etc... le développeur re-interprete avec brio ces univers en y rajoutant sa touche d’humour.

  

Lorsque vous finissez un chapitre du jeu vous débloquerez des bonus. Les plus intéressants sont pour moi les deux premiers. Le second est très… décalé et serait sûrement le mini-jeu préféré de Terrance et Philipe, mais je vous laisse découvrir.

Le premier bonus est quant-à-lui surtout réservé pour les plus créatifs d’entre vous, car il vous permer de créer un niveau et de le soumettre au développeur. Très bien fait et avec une notice explicative assez claire, on espère qu’une communauté se formera pour agrandir le nombre de tableaux car c’est typiquement le genre de jeu sur lequel on revient lorsqu’il y a du nouveau contenu.

Vous avez également un mode infini mais qui est plus anecdotique qu’autre chose.

Qu’est qu’on peut reprocher à McPixel ? A vrai dire, cela dépend de votre façon d’appréhender les jeux. Ce n’est clairement pas un jeu qu’il faut enchaîner ! C’est un titre qu’on lance lorsqu’on a 5 minutes de libre, qu’on veut avoir un peu de fun, de dépaysement ! On peut peut-être quand même reprocher un prix un peu élevé (7,99€ sur desura) !

La re-jouabilité est pas trop bonne, personnellement, si je fais un tableau à 100%, j’ai pas vraiment envie d’y revenir ! C’est pour cette raison que le mode infini ne m’intéresse pas du tout et que la présence de futurs niveaux est capitale pour relancer McPixel.

Bref, McPixel est une bonne pioche ! Un concept accrocheur, un humour ravageur et du pixel art bien maîtrisé, la sauce prend et on s’amuse. La durée de vie un peu courte et une re-jouabilité pas terrible peut ternir l’expérience de jeu car on en redemande. Les futurs DLCs gratuits permettront de palier à ce manque.

Review

ProsCons
Un humour décalé de qualité, un style graphique accrocheurLa re-jouabilité n'est pas au rendez vous
Rating
80%

Articles associés

McPixel est disponible. 20 secondes pour agir !
McPixel disponible sur iOS et Android
McPixel : le premier jeu Steam Greenlight à être dispo sur Steam
Article prcedent jeu ind
Article suivant jeu ind
  1. Avatar de CybDoomer
    12 juillet 2012, 20 h 30 min

    Très bon test encore une fois :)
    Sa me donne envie d’y jouer, et j’espère que ce jeu va être suivit par la communauté car sa m’a l’air crucial :)

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    Répondre

Laisser un commentaire